Ibrahim MOUSSANA ALKABOUS

le 5 octobre 2018

Sujet : " Les théorie de la politique budgétaire: du régime de domination monétaire à la crise des dettes souveraines".
Résumé de la soutenance

 

L’objet de cette thèse est d’analyser le trajet et les problématiques de la théorie contemporaine de la politique budgétaire. À cet effet, elle distingue deux périodes : - l’une allant des années soixante-dix à 2007, caractérisée par la réhabilitation, à l’encontre de l’économie keynésienne, de la neutralité budgétaire ; - l’autre, par la résurgence de l’hypothèse d’efficacité des dépenses publiques suite à la crise financière de 2008. La proposition centrale consiste à montrer que le statut de la politique budgétaire est construit dans le sillage de la « science de la politique monétaire » inaugurée par la nouvelle école classique et reformulée par la nouvelle synthèse. Le principe central de la discipline budgétaire, est dérivé, en effet, tout entier du primat conféré à l’objectif primordial de la stabilité des prix. L’utilisation de la politique budgétaire pour contrecarrer les effets réels et monétaires, quant à lui, atteste le fait qu’en temps de crise les mesures discrétionnaires priment sur les règles. La consécration de l’austérité en réponse aux crises des dettes publiques révèle qu’il ne s’agit que d’un épisode.
  

 

Directeur de thèse

M. Rédouane TAOUIL, Professeur


 

Publié le 28 septembre 2018

Informations pratiques

Lieu(x)


A 14h- Salle Séminaire n°2 - Batiment IMAG - 621 avenue centrale - 38400 Saint Martin D'Hères